Niger: élections présidentielles,candidat Touareg de Narbonne

Publié le par eve.api-oc

Niger, élections présidentielles : Un candidat Touareg de Narbonne

 

Il partage sa vie entre Narbonne en Occitanie et Agadez en pays touareg ; il a la double citoyenneté, Française et Nigérienne. Il sera candidat à la présidence de la république du Niger en décembre prochain.

nom : Mahmoudane Aghali

Adresse : Agadéz et Narbonne

Citoyenneté : Nigerienne et Française

Nationalité : Touareg

Age :  57 ans

Diplômes de geologie et géophysique

ancien de la Cogema

Organisateur de voyages dans le Ténéré                                                                                                   

                                                                                                                       Mahoudane Aghali

 

"Je me présente en candidat indépendant, les partis d'opposition ont, par certains points des propositions séduisantes. Mais ils ont du mal à exister au Niger», précise Mhamoudane Aghali.

"Je ne suis pas un rebelle, mon action est légale et démocrate."

 

 « l’independant de Narbonne » 

 

 


 Occitan-touareg over- blog

 

Mahamoudane AGHALI, explique:

 

Le Niger, pays démocratique par excellence dans la sous région est en train de sombrer dans une multitude de problèmes (rébellion armée, banditisme, division au sein des partis, grèves scolaires, pauvreté généralisée..), créés par les nigériens eux même, de par leur complication culturelle.

Le matérialisme, le bien être individualiste et la domination sont devenus le but de tout homme politique et non le développement du pays ou le bien être de la population.

Les promesses des dirigeants ne tiennent que le temps de la campagne, ils  abusent du pouvoir dès qu'ils l'ont.

Les richesses du pays profitent à des clans solidement hermétiques et aux trusts politico-économiques étrangers. Pendant ce temps la population végète dans la misère, les scolaires font des années blanches et les fonctionnaires sont contraints à la corruption.

Aujourd'hui il est clair comme "eau de roche", pour tout nigérien, que le Niger est malade malgré "les chantiers ouverts" au dernier moment pour justifier un hypothétique rattrapage. Et si le Niger est malade de cette manière malgré son uranium, son charbon, son or, son ciment, son cheptel...il y a un problème qui s'appelle "gestion des dirigeants".

Les nigériens ont besoin fortement de voir une génération plus jeune à l'oeuvre, à même de maîtriser les exigences du 2eme millénaire et de corriger ce cap qui nous mène droit au gouffre.

Il faut sortir le Niger de cette place qu'il ne mérite pas, de cette tempête, et le hisser au rang des nations qui gagnent et qui sont respectés.

Halte aux injustices régionales et ethniques, égalité et démocratie sont les voies du développement. Le Niger nous appartient tous, et n'appartient à personne de particulier.

J'appelle tous mes frères nigériens à s'unir pour chasser les démons de la division entretenus par certains, pour oeuvrer à bâtir un Niger uni dans sa diversité, souverain, démocratique et riche.

Je suis prêt à vous mener légalement et démocratiquement vers cette ère d'apaisement et d'autosuffisance tant souhaitée par nous tous.

 

Mahamoudane AGHALI

 

candidat indépendant aux prochaines élections présidentielles du Niger.

 

 presse africaine: 1 et 2 air info


Publié dans peuples

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article